Comment choisir le meilleur compresseur d’air ?

Utilisé aussi bien pour l’alimentation des éléments pneumatiques que pour d’autres fins mécaniques, le compresseur d’air est un outil très polyvalent. Mais selon que vous soyez un professionnel dans le domaine de la réparation ou un simple utilisateur occasionnel, le type de compresseur d’air à se procurer est variable. Il existe en différents modèles et s’adapte au type d’usage qu’on en fait. Cet article vous donne plus de détails pour vous aider dans le choix du bon compresseur d’air qui correspondra à vos besoins du quotidien.

Pourquoi investir dans un compresseur d’air ?

meilleur compresseur d'air

Cet outil est utile pour effectuer des petites tâches d’entretien aussi bien que pour réaliser des travaux de plus grande envergure. Au niveau de la pneumatique, le compresseur vous aide à gonfler les pneus des véhicules par exemple. En outre, il aide à effectuer le soufflage ainsi que le décapage et même à sabler la carrosserie d’une voiture. Il est également utilisé pour la peinture, le burinage ainsi que le perçage. Aussi, il vous permet d’utiliser d’autres outils tels que le marteau perforateur ou encore votre visseuse à choc. En considérant ses nombreuses fonctionnalités, on comprend qu’il s’agit là d’un outil dont un professionnel ne saurait se passer. Il permet de posséder un appareil All-In-One (Tout-en-un) et donc de vous alléger la tâche. Et même si vous êtes un simple usager de véhicule ou un bricoleur, le compresseur vous simplifie beaucoup la tâche. Par moment, vous pourrez vérifier vous-même la pression dans les pneus et alimenter tous les éléments pneumatiques si besoin est pour des travaux divers.

Notre sélection de compresseurs au meilleur prix !

Comment fonctionne un compresseur ?

Pour pouvoir utiliser le compresseur de façon optimale, il est commode de comprendre un peu comment ça marche. Le compresseur à piston est composé entre autres, d’un moteur électrique et d’un cylindre (les deux formant le groupe de compression) mais aussi d’une cuve. Le cylindre est actionné par le moteur qui le fait tourner pour comprimer de l’air. L’air ainsi comprimé est emmagasiné dans la cuve jusqu’à ce que la pression à l’intérieur soit adéquate. Tout dépend de la puissance sollicitée par l’outil à alimenter. A cette puissance équivaut un volume d’air précis. Une fois que la bonne pression est atteinte, le moteur est stoppé. Quant à l’air comprimé, il peut être utilisé directement pour le gonflage par exemple. Dans le cas contraire, c’est la force motrice qu’elle crée qui est utilisée pour alimenter les outils tels que la sableuse ou encore le pistolet à peinture. Il faudra prêter une attention singulière à la taille du réservoir car certains outils peuvent solliciter une grande quantité d’air comprimé pour bien fonctionner et pouvoir être utilisé sur une longue période.

Les différents types de compresseurs d’air

compresseur d'air pas cher

Le compresseur portatif

Le compresseur portatif se distingue par le fait qu’il n’est équipé que d’un petit réservoir ou parfois ne possède même pas de cuve. Pour pouvoir fournir de l’air comprimé, il doit souvent être en marche de manière constante. Le débit d’air dépasse rarement les 7m3/h et la puissance n’excède guère 1,5 Cv. Toutefois, ce type de compresseur est très maniable et bien léger ; ce qui le rend très pratique. Il est adapté aux petits travaux tels que le gonflage de pneus, le collage ou le nettoyage à la soufflette. En clair, il est idoine pour un usage domestique.

Le meilleur compresseur portatif selon les avis des utilisateurs :

Image Nom du produit Note Prix
Black & Decker ASI300 Compresseur 11 bars / 160 PSI Black & Decker ASI300 Compresseur 11 bars / 160 PSI 452 Commentaires 64,90 EUR

Le compresseur monocylindre

Comme son nom l’indique, le groupe compresseur de ce genre de modèle est équipé d’un seul cylindre en plus du moteur. Il est beaucoup plus performant que le portatif et s’adapte aux travaux de longue durée. En effet, la puissance d’un tel compresseur peut atteindre 6,5 Cv et le volume de sa cuve varie de 25 à 250 litres. Pour les travaux intensifs, c’est sans doute l’outil adéquat d’autant que le débit fourni peut aller jusqu’à 40m3/h. La cuve du compresseur monocylindre peut être fixée à un mur ou être montée sur un châssis qui en assure le déplacement.

Le meilleur compresseur monocylindre selon les avis des utilisateurs :

Image Nom du produit Note Prix
Revolution'Air 425028 Super squirrel Compresseur 2 hp Revolution'Air 425028 Super squirrel Compresseur 2 hp 57 Commentaires 146,97 EUR

Le compresseur bicylindre

Ce type de compresseur d’air est généralement utilisé par des professionnels (peintres, mécaniciens, etc.) dans leurs ateliers. Il est doté d’une très grande performance grâce à son groupe compresseur composé de 2 cylindres ou plus. Très souvent, on l’utilise pour l’alimentation d’un réseau d’air comprimé. La pression peut s’élever ici jusqu’à 13 bars avec un débit d’air supérieur à 40 m3/h. La puissance délivrée est également grande de même que la taille du réservoir. Le compresseur bicylindre est adéquat pour alimenter plusieurs outils pneumatiques en même temps.

Le meilleur compresseur bicylindre selon les avis des utilisateurs :

Image Nom du produit Note Prix
Compresseur HC 53 DC 230V 5906102901 SCHEPPACH Compresseur HC 53 DC 230V 5906102901 SCHEPPACH 4 Commentaires 297,78 EUR

Quel type de compresseur choisir selon son besoin ?

compresseur d'air professionnel

Pour choisir le type de compresseur qu’il vous faut, il va falloir déterminer en amont quel type d’usage l’on projette en faire.

Usage domestique

Dans ce cas, il vous faut un compresseur maniable, facile à déplacer et qui se recharge vite. D’autant qu’il ne sera utilisé que pour des travaux rapides et simples tels que le gonflage de pneu, le collage, l’agrafage, etc. Un compresseur d’air portatif ferait très bien l’affaire ici. Et si vous préférez un outil plus complet, penchez-vous vers un compresseur monocylindre dont la capacité du réservoir ne dépasse toutefois pas 50 litres. Pour ce qui est de la pression délivrée, on ne doit guère excéder les 8 bars. En conséquence, on a un compresseur dont la puissance se situe entre 0,5 et 1,5 Cv.

Usage occasionnel

Ici, vous aurez besoin d’un compresseur d’air un peu plus performant. Optez pour un modèle dont le réservoir est volumineux d’environ 100 à 150 litres. Pour le bricolage occasionnel (nettoyage à la soufflette, peinture, collage,…), un compresseur pouvant fournir un débit d’air de 15 à 25m3/h serait convenable. On peut alors s’attendre à une puissance de 2 à 3 Cv. Mais évitez de vous procurer un compresseur d’air trop puissant. Pour ceux qui font du bricolage occasionnel à différents endroits, optez pour un modèle doté de roues afin de faciliter le déplacement.

Usage professionnel

Pour les professionnels utilisant très régulièrement le compresseur avec des outils pneumatiques tels que la sableuse, la clé à choc ou encore la ponceuse, il est approprié de se procurer un modèle d’au-moins 200 litres pour le réservoir. Le débit d’air comprimé éjecté doit pouvoir dépasser 40m3/h pour une puissance minimale de 5,5 Cv. Par ailleurs, on dispose de compresseurs avec groupe de compression à étage. Ce genre de modèle vous fournit une pression beaucoup plus stable et le débit d’air y est constant. Vu la taille de ce type d’appareil, les modèles fixes sont les plus évidents. Toutefois, si vous êtes appelé à déplacer occasionnellement l’appareil, il serait plus convenable d’opter pour un modèle avec roues (souvent doté d’un moteur thermique).

Les différents équipements en détail

compresseur d'air portatif

Le pressostat

C’est l’interrupteur automatique du moteur. Sa fonction est de relancer le moteur de manière instantanée dès lors que la pression à l’intérieur de la cuve descend jusqu’à un certain seuil. Les réglages d’usine mettent le seuil à 4 bars.

Le manomètre

Il s’agit là d’un indicateur qui permet de connaître la pression d’air comprimé à l’intérieur mais aussi la pression sélectionnée. Il peut être à aiguille ou de type digital.

La soupape de sécurité

Elle joue un rôle de protectrice du compresseur d’air en s’ouvrant pour libérer un éventuel excès d’air. En effet, il peut arriver que le pressostat ne fonctionne pas correctement et ne puisse donc pas afficher la pression.

La sortie directe

Elle est une prise d’air complémentaire qui permet de délivrer une pression maximale d’environ 8 bars. Elle est utilisée pour les clés à choc par exemple.

Le filtre à air

Comme son nom l’indique, il filtre les impuretés contenues dans l’air entrant afin de protéger la tête de compression.

Focus sur les différents groupes de compression

accessoire compresseur d'air

Sans huile

Les groupes de compression sans huile sont équipés généralement sur les compresseurs d’air de petite taille. Ils ont généralement un niveau sonore élevé et ne dure pas dans le temps. Par contre, ils sont faciles à entretenir.

En fonte

Ce genre de groupe de compression se refroidit mieux car la fonte permet un bon échange thermique. Ce sont les compresseurs d’air de grande capacité qui embarquent généralement les groupes de compression en fonte. Le refroidissement plus optimal induit une durée de vie plus allongée.

En aluminium

Les groupes de compression en aluminium sont les plus répandus même s’ils ne sont pas les plus résistants. Avec un refroidissement moins optimal que la fonte, ces groupes sont adaptés au bricolage. Pour les professionnels, il est préférable de ne pas les adopter d’autant que leur durée de vie est beaucoup moins longue.

Comment entretenir un compresseur d’air ?

Pour pouvoir utiliser son compresseur d’air sur une longue période, il est indispensable de l’entretenir correctement. Pour cela, il faudra laver régulièrement le filtre à air. Ainsi, l’efficacité de l’appareil est augmentée. Il ne faut pas oublier en effet que l’air ambiant aspiré est souvent chargé de poussières. Un nettoyage régulier du filtre permettra donc de mieux tamiser les impuretés. Ensuite, vous devez savoir que l’air humide se condense à l’intérieur de la cuve et en hiver, cela pourrait geler ou oxyder le métal. Par conséquent, vous devez purger le réservoir aussi régulièrement que possible. Une vis de purge est prévue sous la cuve pour cela. Enfin, comme pour tout moteur, vous devez effectuer la vidange à une certaine fréquence. De préférence, changez l’huile après 100 heures d’utilisation ou une fois par an au moins.

Conseils d’utilisation et de sécurité

Le compresseur d’air est un appareil délicat et son utilisation doit se faire de manière précautionneuse. D’abord, il faut être attentif à la pression d’utilisation de vos différents outils alimentés afin d’éviter tout risque. Par ailleurs, les compresseurs d’air sont souvent bruyants. Pour cela, vous pouvez utiliser par exemple des bouchons d’oreille pour vous protéger lorsque le moteur est mis en marche. En outre, mis à part le simple entretien du filtre et de la cuve, il faut prévoir une inspection périodique pour vérifier l’état de la cuve, du régulateur de pression ainsi que du pressostat. Par ailleurs, il faut être prudent quant à l’emplacement de l’appareil. En particulier, évitez de positionner le compresseur d’air portatif à un endroit d’où il pourrait tomber.

N'hésitez pas à nous donner votre avis

Laisser un commentaire