Quel est le meilleur touret à meuler et comment le choisir ?

Vous utilisez fréquemment des outils tranchants ? Pour préserver l’efficacité de ces derniers, il est primordial de bien les entretenir. Pour ce faire, il convient de s’équiper d’un touret à meuler, qui vous permettra de bien les affûter. Cependant, il existe sur le marché une large variété de meules, ce qui rend complexe le choix de l’outil idéal. Voici donc quelques conseils qui vous aideront à bien choisir votre accessoire.

Qu’est-ce qu’un touret à meuler ?

Encore appelé meule d’établi, le touret à meuler est un outil primordial pour le bricoleur qui lui permet d’affûter ses outils, de meuler et de polir en fonction du type de roue qui est monté. Il s’agit par ailleurs d’une machine fixe qui met en rotation 1 ou 2 roues abrasives. Cet outil est également utilisé pour façonner, décaper, et bien plus encore différents outils.

Notre sélection de tourets à meuler au meilleur prix !

Comment fonctionne un touret à meuler ?

comparatif touret a meuler

Le touret à meuler possède un fonctionnement très simple. Il est, en effet, équipé d’un moteur qui lui permet de faire tourner les meules que l’on retrouve de chaque côté, afin que l’utilisateur puisse affûter ses outils tranchants ou modeler de petites pièces métalliques. Selon les modèles, ces machines peuvent aussi être dotées de réducteurs de vitesse, pour éviter d’amollir le métal.

Les différents types de tourets à meuler

On retrouve sur le marché une large variété de tourets à meuler.

Le touret double

Il s’agit d’un outil d’apparence compacte et simple. Il est constitué de 2 meules sèches, chacune ancrée sur la même pièce et à vitesse similaire. Cet outil permet également de cisailler une partie et de façonner l’autre. Il permet de faire de façon rapide et durable tous les types de travaux, particulièrement les applications de dérouillage, d’affûtage et d’ébavurage.

Le coup de coeur des utilisateurs :

Le touret mixte

C’est un outil qui est doté de deux systèmes différents et qui s’adapte aux besoins de l’utilisateur. La vitesse peut être différente ou commune et il est mieux adapté à l’affûtage, en comparaison au modèle à 2 meules sèches. Ils combinent une meule à eau et une meule sèche. C’est la meule à eau qui vous permettra d’affûter vos outils tranchants. Il est aussi possible de combiner plusieurs fonctions : meulage/ affûtage à sec, façonnage sur bande abrasive/ polissage, façonnage/ affûtage à eau, ébavurage/ brossage, et bien plus encore.

Le coup de coeur des utilisateurs :

Le touret d’affûtage

Il s’agit d’un touret spécifique pour son travail propre d’affûtage. Il est doté d’une vitesse et de meules appropriées pour ce type de travail nécessitant une grande précision.

Le coup de coeur des utilisateurs :

Image Nom du produit Note Prix
Einhell GC-CS 85 E - Affuteur de chaine de scies - Rouge Einhell GC-CS 85 E - Affuteur de chaine de scies - Rouge 68 Commentaires 34,95 EUR

Les différents niveaux de finition

comment choisir un touret a meuler

Il convient de noter qu’il existe plusieurs niveaux de finition pour le travail du meulage.

L’ébarbage

Ce niveau de finition consiste à ôter la bavure de métal après une grande coupe à la meuleuse de chantier.

L’ébavurage

L’opération ici est la même que celle de l’ébarbage, sauf qu’elle est plus fine après un limage ou une coupe à la scie à métaux.

Le façonnage

Il s’agit d’un processus de meulage fin qui a pour but de mettre en forme le métal.

Il est donc important de comprendre qu’au lieu de façonner votre petite pièce, une meule d’ébarbage va plutôt la grignoter.

Quelle couleur de meule pour quelle utilisation ?

Le choix de la couleur de votre touret à meuler doit se faire en fonction de la nature des travaux à réaliser.

Marron

Une meule de couleur marron est appropriée pour les gros travaux d’ébarbage.

Grise

Cette couleur est adaptée pour un usage standard, à savoir le meulage et l’ébavurage des aciers courants.

Blanche

Un touret à meuler de couleur blanche sert quant à lui à plusieurs utilisations à savoir : l’affûtage des aciers rapides et des outils coupants, les fers de rabot ainsi que les ciseaux.

Verte

Conçue en carbure de silicium, une meule de couleur verte s’applique à l’affûtage fin des forêts, des outils carbures et des lames.

Bien que le choix de la couleur soit primordial, il convient de noter que la plupart des meules possèdent un fonctionnement à sec, mais que le secteur du meulage fin requiert une meule à eau. Indépendamment de la surface de votre touret à meuler, sachez également que sa surface doit demeurer droite. Pour ce faire, il existe des outils de dressage qui vous permettront de rectifier votre outil. Évitez toutefois de meuler les métaux tendres qui tachent les meules.

Comment choisir un touret à meuler ? Les critères de sélection

touret a meuler professionnel

Les critères suivants vous permettront de bien choisir votre touret à meuler.

Le type

Si vous êtes à la recherche d’un outil qui vous permettra de réaliser de façon rapide et durable les applications de dérouillage, d’affûtage et d’ébavurage, il est recommandé d’opter pour un touret double. Si vous êtes plutôt à la recherche d’un outil qui s’adaptera à vos besoins, privilégiez le touret mixte. Le touret d’affûtage vous permet quant à lui de réaliser un travail soigné d’affûtage.

La puissance

Il est important d’opter pour un outil qui conviendra à la nature de vos besoins. En effet, le choix de la puissance de votre meule dépendra de votre fréquence d’utilisation. Un moteur proposant une puissance de 250 W, ainsi qu’une vitesse de rotation à vide d’environ 2 950 tr/min sont généralement conseillés pour l’exécution d’un travail plus long ou rapide.

Le diamètre

Ce critère dépendra également de votre fréquence d’utilisation. Si vous recherchez par exemple un outil pour un usage ponctuel, privilégiez un diamètre d’environ 125 mm. Les professionnels en quête de longévité s’orienteront plutôt vers un diamètre oscillant entre 200 et 250 mm.

La structure

Il s’agit d’un critère qui a toute son importance. En effet, plus le châssis de votre outil sera rigide, moins les vibrations se propageront et meilleur sera le résultat. En outre, c’est sur cette structure que viendront se fixer les guides et supports d’affûtage. Il est donc important d’opter pour un outil rigide.

Les dispositifs d’affûtage

Il s’agit notamment des guides et des supports qui permettent d’avoir des déplacements et des angles précis de l’outil à affûter sur l’appareil. Plus de nombreux dispositifs de qualité vous seront proposés, plus l’affûtage contrôlé proposera des possibilités sur un même appareil, sans toutefois solliciter le coup de main indispensable lorsqu’il s’agit d’un travail à “main levée”.

La sécurité

Inutile de rappeler l’importance d’opter pour une meule qui offre un maximum de sécurité. Durant le choix de votre appareil, assurez-vous de la présence des capots de protection, afin de vous protéger des étincelles et des potentielles projections durant l’utilisation de la machine. Vérifiez également l’existence de pare-étincelles réglables au-dessus de la meule.

Le prix

Le prix est également un critère de choix lors de l’acquisition de votre meule. N’oubliez pas qu’il est fonction de la puissance et des autres caractéristiques de l’outil. Comptez entre 29 et 1 238 euros pour l’acquisition d’un touret à meuler.

Comment utiliser un touret à meuler ?

avis touret a meuler

L’utilisation d’une meule nécessite au préalable la vérification de quelques mesures de sécurité. Une fois ces mesures vérifiées, vous pourrez commencer l’installation de votre équipement sur votre établi ou sur votre plan de travail. Fixez-le sur ce dernier, en vous assurant que le support est stable et consolidé. Vous remarquerez sur le socle de l’outil la présence de 4 logements qui permettent de recevoir les vis, afin de maintenir solidement la machine.

Après avoir choisi un lieu définitif, n’hésitez pas à doubler d’une pièce en bois le plan de travail, afin de bien visser le touret. La mise en marche, ainsi que l’arrêt de l’équipement se font au moyen d’un interrupteur. Prévoyez donc une prise d’alimentation proche de l’équipement, pour éviter les rallonges. Placez par la suite la meule adaptée à la tâche que vous souhaitez réaliser. Faites tourner l’appareil à vide durant quelques secondes, afin de vérifier que tout fonctionne bien.

Présentez ensuite la pièce que vous désirez façonner ou affûter à votre meule en mouvement, en prenant la peine de bien la tenir des deux mains. Si nécessaire, utilisez un support d’affûtage, surtout si vous débutez dans l’univers du bricolage.

Conseils de sécurité

Utiliser une meule nécessite d’observer attentivement certaines précautions d’usage. Pensez à toujours débrancher la fiche de votre appareil avant tout changement d’accessoire, car l’interrupteur ne constitue pas une sécurité suffisante. Le montage d’un accessoire quelconque doit toujours se faire soit par blocage dans un mandrin, soit par vissage sur un pas de vis à gauche, afin d’empêcher que la machine ne se dévisse pendant qu’il sera en rotation.

Avant d’aiguiser un outil quelconque, portez des lunettes de protection et montez également la vitre. Ces gestes vous préserveront des projections de particules métalliques, ainsi que de grains d’émeri de meule, qui sont des sources de blessures conséquentes aux yeux. Introduisez l’outil à aiguiser sur le support d’affûtage après avoir réglé au préalable l’inclinaison d’environ 25°. Pressez légèrement sur la lame de l’équipement, de façon qu’elle soit en contact avec la meule.

Assurez-vous également que le support d’affûtage n’est pas trop écarté, car l’accessoire à aiguiser risque d’être emporté dans le carter de l’équipement, ce qui aura pour conséquence l’éclatement de la meule, risquant ainsi de causer un grave accident. N’essayez jamais d’arrêter votre équipement avec un objet, ni même avec votre main, même si la meule ne tourne pas à grande vitesse. Débranchez toujours la machine après utilisation et rangez-la afin de la protéger contre la poussière et les chocs.

N'hésitez pas à nous donner votre avis

Laisser un commentaire