rabot electrique ou rabot manuel

Pour aplanir les surfaces et opérer des retouches sur bois ou plâtre, les rabots font partie intégrante de l’établi du bricoleur. Dans le commerce on trouve leur version traditionnelle, manuelle, mais aussi des versions électriques. Quelles en sont les caractéristiques et comment faire son choix ? Bref, rabot électrique ou rabot à main, on vous dit tout !

Le rabot manuel : traditionnel … mais toujours d’actualité

rabot manuelLes rabots manuels, que l’on nomment aussi rifflards ou varlopes, sont des outils rustiques. Le corps est en bois ou en métal, comporte la semelle qui appuie sur la planche. Il possède une poignée à l’arrière, et un boulon qui peut être en laiton, à l’avant, afin de le guider.

Un fer est inséré obliquement, qui dépasse de quelques millimètres pour racler le bois, et un contre-fer sert fractionner les copeaux.

Vous en trouverez de très beaux, avec des finitions soignées de qualité, ou d’autres très peu chers.

Si l’on passe plus de temps à raboter à la main, travailler en silence reste un vrai plaisir et parfois une nécessité quand on a des voisins. Certains ébénistes aiment aussi l’odeur des copeaux fraîchement taillés, là aussi, c’est son côté agréable.

Aussi précis qu’un rabot électrique, et on peut même gagner du temps sur le ponçage en affûtant bien les lames.

On s’en sert aussi bien pour égaliser des planches en bois qui n’ont pas été moulurées, que pour retoucher des aspérités et des arêtes.

La rapidité et les options du rabot électrique

rabot electrique avantagesL’outil n’a rien à voir avec le rabot traditionnel, il est massif, avec des poignées ergonomiques et anti-dérapantes. A cordon rotatif ou à batterie lithium, il possède en plus un sac à copeaux sur le côté sur certains modèles récents. Les autres sont capables d’éjecter les copeaux des deux côtés, où d’être raccordables à des tuyaux d’aspiration.

Beaucoup plus puissant que le rabot manuel, il est aussi plus dangereux, et plus bruyant. Néanmoins, il est gagnant en termes de rapidité d’exécution.

On peut facilement régler la profondeur de feuillure. Ces rabots sont munis de rainures bien pratiques quand elles sont en V, pour des chanfreinages facilités. Si vous devez réaliser des usinages précis, vous pourrez avoir recours à des butées parallèles et à des butées de profondeur.

Vous pourrez réussir des rabotages d’angles sans problème. Un pied de protection escamotable est parfois ajouté pour protéger le fer, et pour ne pas endommager la planche travaillée. En général la machine est livrée avec deux fers de rechange.

Forcément, le prix n’est pas le même, ainsi ce type de rabots électriques conviendront mieux aux semi-professionnels et aux professionnels.

Un rapport à l’outil différent

Il est vrai que les deux versions du rabot n’ont rien à voir, mais en fait certains apprécieront de les utiliser de façon complémentaire. Le rabot manuel est facile à mettre en oeuvre, silencieux, et l’on pourra passer à l’électrique quand l’ouvrage le demandera, avec plus de puissance à la clef. Cela semble une bonne option pour joindre l’utile à l’agréable, la rapidité et le plaisir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here